Aujourd’hui s’ouvre à la Villette à Paris le festival numérique Futur en Seine. Y sera notamment présenté demain une appli pour nous transformer en citoyens influents.

Et si demain vous deveniez lobbyiste? Même si vous n’êtes pas chasseur. Même si vous ne défendez pas les intérêts d’un grand groupe pharmaceutique. Même si vous ne produisez pas d’alcool ou de pesticides.

C’est vous, citoyen « normal », qui mettriez un peu de pression sur vos députés, pour qu’ils votent en fonction de vos intérêts.

A côté des groupes d’influences des multinationales, il y aurait demain un nouveau groupe d’influence: celui de l’intérêt général: handicap, environnement, libertés publiques.

Voilà l’objectif de l’application Lobby citoyen encore en gestation qui sera présenté demain et qui devrait être prêt pour le mois de septembre. Initié par Elliott Lepers, entrepreneur et militant très actif contre la loi travail, il fonctionnerait de la manière suivante. D’abord il s’agirait d’identifier les causes à défendre.

Si l’introduction de l’état d’urgence dans le droit commun par exemple, (comme le révélait hier Le Monde) avec des assignations à résidence et des perquisitions sur ordre des préfets, sans l’aval de la justice ne vous convient pas. Cela pourrait faire partie des chevaux de bataille. C’est en tous cas celui d’Elliott Lepers. Mais comment s’organiser quand on n’est pas un familier des couloirs de l’Assemblée et qu’on a jamais mis la pression sur personne?

On va sur l’appli qui vous indique parmi les 577 députés, qui est pour, qui est contre, et qui ne s’est pas encore décidé. Et là c’est à vous de jouer. La communauté qui possède l’appli va alors organiser un grand « lobby party » pour répartir un à un les députés qui sont pour cette loi ou qui hésitent encore, et les convaincre de voter contre cette mesure. Vous appelez, et vous ne les lâchez pas.

Et pour savoir parler aux députés, la communauté qui se forme autour de ces engagements va former les citoyens. Tout un travail d’éducation populaire semblable à celui que fait #MA VOIX.

Avec méthode d’approche et éléments de langage supervisé par des ONG. D’ailleurs deux prototypes de ces lobbys partys ont déjà eu lieu par le passé: En 2015, pendant la loi renseignement. Avec pour QG…le TANK dans le 11eme arrondissement de Paris

L’an dernier, en même temps que Nuit Debout sur la loi travail, dehors sur la place de la République. Evidemment tout un symbole.

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.