Après demain s’ouvre à Paris le salon Viva Technology: trois jours consacré à l’innovation et à la technologie.

Une caméra qui captera vos réactions dans le magasin afin d'en savoir plus sur votre comportement de consommateur
Une caméra qui captera vos réactions dans le magasin afin d'en savoir plus sur votre comportement de consommateur © Getty / Adam Berry

Y sera notamment présente la start up XXII,qui décrypte les émotions. XXII pour 22ème siècle mais aussi pour 22, dans le sens "attention, ce que allez bientôt révéler de vous-même en flânant dans un magasin sera sans commune mesure avec ce que vous avez connu jusqu’à présent". La carte de fidélité qui trace vos goûts et vos achats ou votre portable qui vous borne dans le magasin.

C’est presque le Moyen âge de cet art qui consiste à décrypter le comportement client.

XXII c’est une sorte de borne toute simple, un peu comme un totem : vous vous plantez devant, vous regardez l’écran, vous faites la tête que vous voulez : content-pas content, joyeux-triste, satisfait- en colère ou surpris. La machine va ensuite transformer ou traduire votre expression en une sorte de smiley. Un smiley qui synthétise une émotion, et pris sur le vif intéresse grandement les grands magasins, en particulier les grandes chaînes de prêt à porter, tout comme les chaînes de restauration.

Mais, dans ce contexte il ne sera pas question de sourire pour la photo. Car les enseignes vous veulent tout à fait spontané. Pour ça il faut capter vos expressions à votre insu. Camoufler le logiciel dans une tête de gondole, dans une affiche, dans une colonne… Mais promis, jamais dans les cabines d’essayage.

L’objectif est stratégique: telle affiche suscite-t-elle l’approbation ou la désapprobation?

L’adhésion ou l’agacement? Tel rayon est-il bien aménagé? Tel plat tel qu’il est présenté donne-t-il envie d’être commandé?

Et XXII lira pour l’entreprise vos sentiments. Sur le papier, les entreprises ont le droit de faire ça. D’abord une loi européenne, qui entrera également en vigueur l’an prochain regarde ces sujets avec attention… Elle obligera les enseignes à vous prévenir que vous êtes filmé et décrypté.

Quant à la France, avec la CNIL, la Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés elle va plus loin: elle exige que ces données ne soient pas conservées par les entreprises. Elles peuvent stocker les émotions et pas les visages. Les sentiments mais pas les gens.

Sauf que XXII n’est pas parvenu à mettre au point cette prouesse technique.

Mais, demain, sitôt qu’elle saura vous effacer, la machine, vous pouvez en être sûr, aura toute sa place, cachée dans les magasins.

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.