Et si la solution à ce fléau né dans les années soixante-dix venait du terrain?

Et on en parle d’ailleurs assez peu mais il y a un mal dans le mal : « chômer tue » chaque année 10 à 20 000 personnes selon les estimations. Conséquence directe ou indirecte de comportements à risques symptomatiques des personnes sans emploi et dans la précarité : consommation abusive d’alcool, de cigarettes, mauvaise alimentation, baisse de l’activité sportive, moral en berne…autant de facteurs qui favorisent certains accidents ou maladies.

Il y a donc urgence sur le plan économique, sanitaire, social et sociétal.

Car il y a clairement urgence : derrière les chiffres ce sont des familles qui subissent cette « inactivité forcée due au manque de travail ».

Urgence mais pas de fatalisme pour certains entrepreneurs comme Paul Duan, 24 ans et une ambition : faire baisser le chômage en France!

Il est ambitieux, ce jeune qui a grandi à Trappes, en région parisienne et qui vit désormais une partie de son temps dans la Silicon Valley. Il est considéré comme visionnaire :

Il a créé avec sa start-up en partenariat avec le pôle-emploi Bob Emploi qui propose « un accompagnement au quotidien pour booster votre recherche d’emploi ».

Et retour des algorithmes dans cette chronique puisque c’est grâce à eux que le site est capable d’analyser et confronter les données du marché du travail avec celles des demandeurs d’emplois pour un accompagnement sur mesure.

C’est donc une solution collaborative permettant aux utilisateurs d’enrichir la plateforme en permanence qui serait capable de produire des résultats de plus en plus pertinents au fil des recherches. Il faudra voir quels sont ses résultats dans le temps..

Et il existe une multitude d’autres initiatives qui ont toutes le même objectif : malmener le chômage.

Il y en a même trop pour toutes les énumérer mais en voici trois pour vous faire une idée :

- la « cravate solidaire » collecte des tenues professionnelles en entreprise ou auprès de particuliers pour les donner ensuite à des personnes en recherche d’emploi qui peuvent être aidés de conseillers en image et de recruteurs également pour mettre toutes les chances de leur coté.

- Il y a aussi COJOB pour « Collectif Jobeurs » qui organise partout en France des regroupements de chômeurs mobilisés pour retrouver un travail : motivation, expérience, réseau pour ne pas s’isoler.

- Et enfin l’ADIE pour les entrepreneurs en herbe qui propose des micro-crédits pour démarrer sa boite dans la limite de 10 000 euros avec un suivi personnalisé et gratuit.

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.