Demain se tient à Paris et pour deux jours le salon Denim Première Vision : c'est l’occasion d’y découvrir les jeans connectés.

Un jean connecté qui vous guide
Un jean connecté qui vous guide © Getty / Bernard Van Berg / EyeEm

Et si demain votre jean remplaçait votre smartphone ? Et si demain c’était lui qui vous avertissait de l’arrivée d’un courriel ou bientôt d’un texto? Ou même qui vous guidait dans la rue ?

Spinali Design, c’est ça : une entreprise de quinze salariés fondée à Mulhouse qui a mis au point un jean et sa version mini short qui vibrent. Un petit capteur à gauche de votre ceinture. Un autre à droite. Et grâce à la géolocalisation - par le biais de votre smartphone pour l’instant - il vous emmène à destination. Une petite vibration à droite vous tournez à droite. Une petite vibration à gauche. Vous tournez à gauche.

Pour les messages que vous voulez recevoir : vous entrez des mots clés "IMPORTANT", ou le nom des expéditeurs qui vous intéressent et vous êtes alerté par une petite onde dont vous allez moduler l’intensité.

Pour l'instant, le modèle n'est pas encore en magasin, vous devrez le commander, c’est de la fabrication à la demande. Car le responsable innovation Romain Spinali croit dur comme fer qu’à produit nouveau, il faut un système de distribution nouveau.

C’est ce qu’il a fait l’été dernier d’ailleurs pour vendre ce maillot de bain connecté dont vous avez peut-être entendu parlé l’été dernier. Selon votre type de peau, c’est le maillot (Neviano de son petit nom) qui vous dit quand il est temps de remettre de la crème solaire. Et pour un peu que votre enfant porte un modèle connecté aussi, c’est encore le maillot qui vous appelle quand il part faire des pâtés un peu trop loin sur la plage.

Le maillot de bain connecté vous dit en fonction de votre peau quand il faut remettre de la crème
Le maillot de bain connecté vous dit en fonction de votre peau quand il faut remettre de la crème © AFP

Et puis vous avez encore un autre modèle intrigant : la robe connectée. Elle vous interpelle quand elle est depuis plus de trois mois dans le placard ou que le temps est propice pour la mettre. Une dernière précision tout de même.

Le jean coûte entre 129 et 159 euros et il est encore en phase d’expérimentation. Et tout l’enjeu pour les années à venir, c'est de savoir qui va vendre ces vêtements connectés.

Les distributeurs de technologie ou les chaînes de vêtement? La Fnac ou Zara?

Prenez Levis par exemple : c’est à Google qu’ils se sont associés pour lancer leur veste connectée Jacquard

Suivant la réponse apportée, c’est tout un modèle économique qui va se redéfinir: En sachant que dans le monde du textile, vous multipliez souvent votre prix d’achat par quatre pour arriver au prix de vente. Dans l’informatique c’est plutôt de l’ordre de 20%. Pas les marges, pas les mêmes profits, et peut-être pas la même philosophie.

L'équipe
Suivre l'émission
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.