Depuis trois ans dans la capitale, la mairie propose aux Parisiens d’améliorer leur environnement grâce au budget participatif.

Et si demain vous imaginiez votre ville ?
Et si demain vous imaginiez votre ville ? © AFP / LUDOVIC MARIN

Un square Porte de Vanves à l'initiative de Parisiens

Le 500ème projet vient d’être inauguré ce week-end c’est un petit square Porte de Vanves. Une aire de jeux avec des constructions en couleur, sur lesquelles les enfants vont pouvoir grimper. Ce n'est pas révolutionnaire pas faire de dépêche AFP, mais c’est tellement mieux que l’espace vide et sinistre que les habitants traversaient le plus rapidement possible.

Des projets à l’image de celui-ci, pour améliorer la vie de tous les jours, il y en a donc eu plusieurs centaines ces dernières années : deux murs végétalisés, des pistes cyclables, la réhabilitation des kiosques dans les parcs, ou encore celle, toujours en cours, des bains douches pour les sans-abris.

100 millions d’euros chaque année, ça représente 5% du budget de la ville, pour améliorer son quartier. Tout le monde peut proposer. Et les pouvoirs publics, (une petite équipe de 7 personnes à la mairie de Paris) font le tri :

  • est-ce que c’est légal ?
  • est-ce que c’est d’intérêt général ?
  • est-ce que ça relève de la compétence de la mairie ?
  • Et combien il faut investir ?

Une fois passés ces différents tamis, c’est l’heure du choix

De nouveau, la balle est dans le camp des citoyens, sans distinction de nationalité ou d’âge. Mêmes les étrangers et les enfants peuvent voter. Seule condition : habiter la ville.

Le vote s'effectue en ligne ou dans la rue, avec des urnes qui se promènent sur des triporteurs. Le 13 septembre, c’est la prochaine session.

Et Paris n’est pas la seule ville à initier ce genre de projets

En France vous avez Rennes, Montreuil, Grenoble, Metz qui s’y sont mis. Mais si on regarde ailleurs dans le monde il y avait pas mal de villes à l’avant garde. Porto Alegre au Brésil, New-York, Madrid qui se sont regroupés, avec Paris sur une plateforme internationale très intéressante: "Open Government Partnership".

Mais il y a un pays qui est allé plus loin encore, c’est le Portugal

Là-bas il y un budget participatif national. Une autre chose intéressante à observer, c’est la progression de la participation. Grandissante à chaque élection. Plus 39% de plus cette année que l’an dernier.

La participation comme remède contre l’abstention. Et si c’était la clé de la citoyenneté demain ?

L'équipe
Suivre l'émission
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.