Pour la première fois en 15 ans, Apple annonce des profits en baisse. Ce sont les ventes de l’iPhone qui déclinent.

Abandonner son iPhone pour passer à la concurrence Chinoise
Abandonner son iPhone pour passer à la concurrence Chinoise © Getty / paolomartinezphotography

C’est pas exactement ce qu’on appelle une crise mais entre juillet et septembre dernier, Apple n’en a vendu que 45 millions 500 mille. Ce qu'il se passe, c'est qu'on touche un effet de seuil : toute personne qui peut s’offrir un iPhone en a déjà un.

Mais si demain vous renonciez à votre iPhone ? Vers qui vous tournerez-vous ?

Et bien il y a de grandes chances pour que ce soit un Chinois…

Essentiellement parce que l’offre chinoise est bien moins chère et qu’elle est en train de devenir attractive.

Les Chinois sont en embuscade sur le marché européen. Et notamment français, avec une marque dont vous n’avez probablement jamais entendu parler : WIKO.

Cela fait un peut bâton de glace mais si vous avez des ados, vous allez peut-être regarder Wiko d’un autre œil. Son portable sans accès internet, le Future phone, lancé il y a deux semaines, se vend entre 59 et 249 euros. C’est bien moins cher qu’un iPhone.

Wiko, ce sont des machines low cost assemblées là encore par un chinois : Tino Mobile, un des sept plus gros fabricants de téléphones à travers le monde. Tino Mobile possède une dizaine de sites industriels dans l’Empire du Milieu.

L'autre force de Wiko, ce sont les 5% de capital que les Chinois ont bien voulu laisser à des petits Français. Des Français bien utiles pour communiquer sur leur produit dans l’hexagone. D’où cette ambition assumée : être dans le top 5 mondial dans 5 ans. Ça c’est pour l’offre à bas coût, mais les Chinois percent aussi dans le haut de gamme, avec par exemple Huawei. La marque vient de lancer un nouveau modèle : le Kirin 960, qui rivalise sérieusement avec l'iPhone Américain.

Et puis, dans une semaine, c’est le Xiaomi Mi Mix qui arrive sur le marché. Alors là, les sites de geeks sont complètement séduits, les commentaires sur l'appareil sont dithyrambiques : « Il n' a pas de bordure et puis il a le derrière en céramique ! »

Reste que le modèle sera vendu, là encore, moins cher qu’un iPhone : 475 euros. Moins cher, sauf que la marque est stratège, elle organise déjà la pénurie. Chaque mois il n’y aura que 10 000 unités mises sur le marché, histoire d’exciter un peu la demande. Alors bien sûr, face aux chinois, vous avez d’autres nationalités. On va laisser momentanément Samsung et ses déboires avec le Galaxy 7 de côté…

Il y a Google qui vient de dévoiler son Pixel. Et si vous voulez vraiment vous distinguer, il y a les Finlandais de chez Jolla. Jolla ce sont les anciens de chez Nokia qui ont mis au point un nouveau système d’exploitation, ni Android, ni IOS : ça s'appelle Sailfish.

Un téléphone à 170 euros extrêmement confidentiel.

Conclusion si demain vous devez vous rachetez un portable,

il y a de grandes chances que vous regardiez à deux fois du côté des Chinois.

L'équipe

Mots-clés :
Suivre l'émission
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.