Noëlle Breham reçoit Leili Anvar, écrivaine et chercheuse passionnée, spécialiste de Rûmi, poète mystique persan du 13ème siècle.

 Leili ANvar
Leili ANvar © P.Desrousseaux/Leili ANvar

Connaissez-vous Rûmi ? Ce poète mystique de l'Orient qui vécu au 13ème siècle et qui s'initia à l’extase mystique grâce à sa rencontre avec Shams ... Ce soir, nous vous convions aux confins de l'Iran et de la Turquie pour un voyage à travers le temps à destination d'un univers d'amour pur.

Mausolée de Rûmi
Mausolée de Rûmi © Getty / DEA / ARCHIVIO J. LANGE

Éléments de parcours :

Ancienne élève de l’Ecole Normale Supérieure, docteur ès lettres, Leili Anvar est une spécialiste reconnue de littérature persane qu’elle enseigne à l'Institut national des langues et civilisations orientales (INALCO). Chercheuse en littérature persane et traductrice, elle est par ailleurs l’une des productrices des « Discussions du soir » sur France Culture et chroniqueuse pour Le Monde des religions.

Ses travaux sont principalement consacrés à l'étude de la littérature mystique ainsi qu’à la littérature amoureuse et ses développements spirituels et elle a publié en plus d’un certain nombre d’articles universitaires, Rûmî (éditions Entrelacs), ouvrage sur la vie et l’œuvre du poète mystique persan du XIIIème siècle, ainsi que Rûmî ou la religion de l’amour (Seuil), anthologie des œuvres du poète, et la traduction en vers du magistral Cantique des Oiseaux (éditions Diane de Selliers) du poète mystique ‘Attâr.

Elle contribue de manière considérable à la connaissance du soufisme et de la culture persane.

Pour Rûmi, chacun est porteur du souffle divin et au nom de cette étincelle, il faut accueillir l'humanité toute entière.

Vous pouvez entendre la voix de Leili Anvar sur France Culture :

Instants choisis :

Sohrab avec le chef militaire
Sohrab avec le chef militaire © Getty / Leemage

Rûmi, C'est d'abord une voix, c'est d'abord une musique.

"Chez Rûmi, cette nostalgie du paradis perdu est transformée par le désir et devient dynamique."

Il reste au cœur de Rûmi un désir inassouvi qui est de connaître l'union mystique. Il rencontre un derviche errant du nom du Shams, qui veut dire "le soleil", et qui lui fait découvrir l'extase".

"Ils sont comme des miroirs, chacun voit en l'autre le reflet de cette lumière divine qu'ils ont cherché toute leur vie."

Le seul langage pour parler de cette expérience mystique, c'est la poésie (...) Shams parle de cette manière extatique, incandescente, comme des fulgurances.

"L'amour ne peut pas s'écrire dans un traité de philosophie, l'amour ne peut que jaillir."

Rûmi le dit, c'est très suave de se parler en silence, d'âme à âme.

"Rûmi a fait l'expérience du deuil sans laquelle on ne peut pas faire l'expérience de l'union."

Pour Rûmi, la poésie doit briser les résistances de l'âme.

"Ce qui est très beau chez Rûmi, c'est que ce n'est pas pour les autres, c'est ici et maintenant."

Au cours de l’émission vous avez pu entendre :

  • Un poème de Rûmi extrait du Masnavi traduit et lu par Leili Anvar dnas son émission "Les racines du ciel" sur France culture.

  • L'écrivain et prix Goncourt franco afghan Atiq Rahimi, au micro de Marie-Hélène Fraisse sur France culture en 2003.

  • Un extrait du documentaire sur les derviches tourneurs réalisé par Sylvain Dommergue et Philippe Lafargue en 2010.

  • Pour écouter "Le mot du jour n°68", la chronique de Corinne Schneider sur la tarentelle traditionnelle, entendue par Noëlle Breham sur France Musique à 7h20, c'est ICI !

Pour aller plus loin :

Ouvrages principaux de Leila Anvar :

  • Le dernier ouvrage de Leili Anvar, "Osez l’émerveillement", co-écrit avec Frédéric Lenoir, vient de paraître aux éditions Albin Michel. C'est un partenariat Radio France

  • "Le Cantique des oiseaux d’'Attâr" illustré par la peinture en Islam d’orient, traduction inédite en vers, Éditions Diane de Selliers, 2012

  • "Rûmi ou la religion de l’amour", Seuil, 2010

  • "Anthologie de l’Islam Spirituel" (avec Makram Abbès), Seuil, 2008

  • "Malek Jân Ne’mati", la vie n’est pas courte mais le temps est compté, Éditions Diane de Selliers, 2007

  • "Rûmî", Entrelacs, 2004

  • "Orient – Mille ans de poésie et de peinture", Éditions Diane de Selliers, 2004

Programmation musicale :

  • The beatles, "Here comes the sun"
  • Natacha Atlas, "Mon amie la rose"
  • Peter Peter, "Bien réel"
  • Abou Diarra et Toumani Djabaté, "Djarabi"
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.