Chanteuse, écrivain, astrologue, elle est passée tout près de la mort… Françoise Hardy est au micro de Noëlle Bréham.

Françoise Hardy
Françoise Hardy © Maxppp / Le Parisien

Instants choisis

F. Hardy : Comme je suis croyante, à ma manière, je pense qu’une fois qu’on est mort on a accès à tout ce qui nous a intrigués tout au long de notre vie… Je suis curieuse !

J’aime l’expression rendre l’âme ; l’être humain est un esprit ou une âme incarnée dans un corps, qui subit les lois de la matière, il s’use. Quand la mort survient, on rend l’âme : elle est libérée de cette prison dans laquelle elle était descendue parce qu’elle avait une mission à accomplir.

Grâce à tout ce qui m’est arrivé, je m’intéresse à la physique. Il y a tellement de génies dans ce domaine… On se dit qu’il y a des âmes qui se sont incarnées parce qu’elles avaient une mission à remplir pour que la science physique progresse.

Pour écrire une belle chanson, la première chose est d’avoir une mélodie inspirée. Elle vous souffle presque le texte. C’est ça le secret.

La terre est une école et nous sommes là pour grandir, pour évoluer…Je pense que c’est quelque chose qui vaut dans l’absolu, on n’est pas là pour rien. J’ai toujours eu un côté un peu mystique.

Chaque fois que des thèmes mélodiques vous transcendent, j’ai toujours eu l’impression que le compositeur était connecté à quelque chose d’une autre nature que de nature humaine. Brahms a déclaré peu de temps avant sa mort que chaque fois qu’il se sentait inspiré il avait l’impression qu’une force invisible, inconnu, lui dictait certaines choses.

Bibliographie sélective de Françoise Hardy :

  • Un cadeau du ciel (Editions des Equateurs)
  • Avis non autorisés (J’ai Lu)
  • Le désespoir des singes et autres bagatelles (R. Laffont)

Vous avez pu entendre

Thomas Dutronc évoquer et chanter Georges Brassens Trinh Xuan Thuan, extrait d’une conférence au CERA (un centre d'échanges et de réflexion sur les questions d'avenir, en Vendée)

Programmation musicale

  • Parcels : My enemy
  • Françoise Hardy : Tant de belles choses
  • Lady Sir Rachida Brakni & Gaetan Roussel : Le temps passe
  • Gorillaz – De la Soul : Feel good
Les invités
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.