La cathédrale que devait inaugurer Poutine est-elle une opération de l’Etat russe ?

Tout semble indiquer qu’il s’agit d’une affaire menée par Poutine, uniquement pour redorer son image en France. C’est d’ailleurs un bel édifice, (juste à côté d’ici), mais financé intégralement par l’État russe : 150 millions d’euros, avec l’achat d’un terrain de 8 000 hectares. Et qui est même considéré comme une « chapelle diplomatique » : le droit français, depuis un arrêt de 1924, reconnaît à chaque représentation diplomatique le droit d’avoir une chapelle. Or, la Russie a utilisé cette astuce pour faire échapper ce terrain, et la cathédrale, à la demande de saisine des requérants pour le procès Ioukos, qui veulent geler des avoirs russes à l’étranger. L’édifice est désormais un bien diplomatique. En théorie, chaque représentation peut se faire ainsi construire une « chapelle ». Autant dire qu’on voit assez mal de roi d’Arabie saoudite ou celui du Qatar faire la même chose…

L'équipe

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.