Le parcours semé d’embûches de deux jeunes New-Yorkais bien décidés à réussir dans la mode.

Une série qui contrairement aux apparences n'est pas bling-bling
Une série qui contrairement aux apparences n'est pas bling-bling © Getty / Isaac Brekken

How to make it in America, ou comment réussir aux Etats-Unis en VF, est un cocktail très malin de système D et de « branchitude ». On suit ici le parcours de deux copains d'enfance qui n'ont qu'une idée en tête : lancer leur marque de vêtements. Si vous aimez la mode, les beaux gosses et les belles gosses, la musique R'n'B et les bars branchés, cette série est faite pour vous.

Une série pas bling bling pour deux sous, on est ni dans Beverly Hills, ni dans Sex and the city

Et pour cause, les deux héros, Ben Epstein et Cam Calderon, sont motivés, talentueux, mais... complètement fauchés. Ils sont un peu naïfs aussi, comme on peut l'être à 25 ans, alors les déconvenues s’enchaînent pour eux, au pays du libéralisme sauvage.

Le tout est filmé comme un clip de rap indé, dans les rues colorées du New York populaire. Mais How to make it in America, c'est aussi une "bromance", une belle histoire d'amitié et de complicité entre Ben le grand châtain, et Cam' le petit latino...

Comme souvent dans les séries modernes, les seconds rôles sont fort bien dessinés

Deux personnages secondaires crèvent l'écran : 

- Domingo, moitié dealer moitié promeneur de chiens, qui est interprété par la star du hip-hop Kid Cudi.

- René, le cousin de Cam, qui sort tout juste de prison. La réussite de cette série doit beaucoup au potentiel comique de ce bad boy un peu looser, joué par Luis Guzman, visage bien connu des cinéphiles,pour ses rôles notamment chez Brian De Palma, Steven Soderbergh et Paul Thomas Anderson.

Mais "How to make it in America" est une série malheureusement inachevée

La chaîne américaine HBO a laissé les fans sur leur faim en annulant la série après seulement deux saisons. Une décision, pour cause de mauvaises audiences, prise un mois APRES la diffusion du 16e et dernier épisode, qui n'était absolument pas destiné à boucler la boucle. Le producteur de la série, l'acteur Mark Wahlberg, a bien essayé de développer une suite sur d'autres chaines de télé, mais sans succès.

On ne saura donc jamais si Ben et Cam ont réussi à créer leur marque. C'est comme si on se faisait réveiller brutalement au beau milieu d'un rêve... américain. La série parle de deux amis qui luttent sans relâche pour financer leur projet ? 

Ironie du sort, et jolie mise en abyme : c'est aussi un problème de financement, de gros sous, qui a eu raison de cette rafraîchissante aventure.

Programmation musicale
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.