Des couples en crise consultent une sexologue, dont on découvre aussi la vie de couple... Une série à la fois impudique et délicate, servie par de grandes performances d'acteurs.

Adam Scott et Sonya Walger (Palek et Carolyn)
Adam Scott et Sonya Walger (Palek et Carolyn) © HBO

Aucune intrigue parallèle, tout au long des dix épisodes de Tell Me You Love Me, l'immersion dans l'intimité des couples est totale.

Nous suivons ici trois couples qui ne se connaissent pas mais qui se croisent, à l'occasion, dans la salle d'attente de leur psychothérapeute.

  • Jamie et Hugo ont la vingtaine.

Après avoir surpris une discussion entre Hugo et ses amis à propos de la tentation d'être infidèle, Jamie perd totalement confiance en son partenaire

  • Carolyn et Palek, eux, ont la trentaine.

Ils souhaitent avoir un enfant mais ils n'y parviennent pas, malgré des tentatives de fécondation in vitro. Ces échecs successifs créent des tensions dans le couple.

  • Katie et David ont la quarantaine, et deux enfants. 

Leur dernière relation sexuelle remonte à il y a un an, et l'absence de libido est un sujet tabou. Quand Katie se décide enfin à évoquer la question, David préfère botter en touche.

Cette série a pour ambition de se situer au plus près de ces couples en crise

Au plus près des visages, au plus près des corps.

Filmées caméra à l'épaule, ces "scènes de la vie conjugale" ont rarement été aussi crues dans une série télé, avec des acteurs qui n'hésitent pas à se mettre, littéralement, à nu.

Ces séquences virevoltantes contrastent avec celles, beaucoup plus posées, chez la sexologue.

Là, c'est le champ / contrechamp qui est privilégié, comme dans bien d'autres scènes de psychothérapie télévisée, on pense notamment à En Analyse ou aux Soprano.

Autre belle idée des scénaristes : on suit aussi la vie de couple du docteur Foster, cette sexologue sexagénaire qui, elle aussi, se met à nu.

La série a fait date par le réalisme de ses scènes de sexe

Au moment de sa diffusion, en 2007, la rumeur a couru que ces scènes n'étaient pas simulées… La production a fini par démentir, mais après de longues semaines de flottement, ce qui laisse penser qu'il s'agissait sans doute d'un coup de pub par forcément de très bon goût.

Faire le buzz de manière aussi racoleuse n'est pas à la hauteur d'une oeuvre estampillée HBO, cette chaîne câblée américaine réputée pour ses séries de qualité, à haute valeur artistique.

Et puis, comme nombre de ses consœurs, Tell Me You Love Me s'est arrêtée prématurément.

La productrice Cynthia Mort et HBO ont décidé de rompre d'un commun accord, à cause d'un manque d'inspiration au moment d'écrire la saison 2.

Cette (trop) courte série fait en tout cas figure de pionnière

En s'intéressant avec un tel souci de réalisme et de subtilité au désir et à l'intimité du couple, Tell Me You Love Me a ouvert la voie à bien d'autres séries, comme Masters of Sex, Girls, ou encore I Love Dick.

Programmation musicale
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.