Nada a 27 ans, elle est confinée à Beyrouth au Liban où elle étudie la sociologie. Les voisins de Nada font la fête en pleine nuit, l'empêchant de dormir, et les banques libanaises ont demandé à leurs clients de fermer leurs comptes.

Nada, à Baabda au Liban
Nada, à Baabda au Liban © Radio France / Claire Braud

Depuis le début du confinement, des jeunes du monde entier racontent ce qu'ils observent et ressentent, dans le Journal intime collectif au temps du corona, un dérivé de Foule Continentale en temps de pandémie.

Nada est étudiante en sociologie à Beyrouth et depuis la mise en place du confinement, elle peine à suivre ses cours en ligne. Elle raconte aussi que cette période de solitude, loin, notamment de sa sœur, la renvoie à des traumatismes anciens.

>> Retrouvez les témoignages de confinés du monde entier sur la page Soundcloud du journal intime collectif de Foule Continentale.

L'équipe
Contact
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.