Quelle place en politique pour les jeunes issus de familles immigrées? Le jour où Insaf, Italienne de parents Tunisiens a voulu se présenter aux municipales, elle a découvert qu'elle n'avait pas la citoyenneté. Leila, Suédoise de parents Éthiopiens, est elle depuis septembre, la seule femme voilée au Parlement.

Comment les enfants de la deuxième génération immigrée s'impliquent-ils en politique ?
Comment les enfants de la deuxième génération immigrée s'impliquent-ils en politique ? © Radio France / Claire Braud

Insaf Dimassi a 21 ans, elle vit à Bologne pour ses études de sciences politiques et sociales depuis 3 ans. Elle vient de Pavullo, près de Modène. Elle milite au Parti démocrate italien. Elle aimerait bien s'impliquer en politique mais le problème c'est que née en Tunisie et arrivée en Italie alors qu'elle n'avait que quelques mois, elle n'a pas la nationalité italienne et ne peut même pas voter, à cause de la réglementation en vigueur en Italie. Elle a pris le virus de la politique lorsque au lycée, elle a été élue déléguée. Durant son mandat elle a lancé plusieurs actions qui ont ensuite été pérennisées. Cette capacité à agir lui a plu. Désormais elle milite dans le mouvement Italiani senza cittadinanza car de nombreuses personnes en Italie sont dans la même situation qu'elle. Insaf est des gauche, activiste dans des associations de défense des droits de l'homme. Et pense qu'il faut parler avec tout le monde, surtout avec ceux qui ne pensent pas comme elle. D'ailleurs, l'un de ses bons amis est proche de la Ligue de Salvini. 

Leila Ali Elmi a 30 ans, elle est députée au parlement de Suède. Elle est arrivée dans ce pays avec sa mère et ses frères et sœurs depuis l’Ethiopie quand elle avait 2 ans. Elle a été élue récemment au parlement alors qu’elle n'était que 21e sur la liste des Verts, elle est remontée à la première place et a été élue dans sa circonscription grâce au vote personnel des électeurs. Elle avait fait pendant des mois un travail de terrain intense, auprès des électeurs, en porte à porte, pour défendre ses idées et sa vision de l'écologie politique. Son élection en septembre 2018 a marqué les esprits parce qu'il est rare qu'une femme voilée siège au parlement. Mais aussi parce que lors de ces mêmes élections, le parlement était passé côté conservateur avec le soutien du parti d'extrême droite.

"Tu es la meilleure représentante des Italiens ! Tu es plus italienne que les Italiens !"
"Tu es la meilleure représentante des Italiens ! Tu es plus italienne que les Italiens !" © Getty / Claire Braud

Programmation musicale : Lou Doillon, Burn

Pour aller plus loin :

La page Facebook de Leila Ali Elmi, un article du Monde sur son parcours ainsi que son clip de campagne

Une intervention filmée de Insaf Dimassi sur Radio Radicale et sa Page Facebook

La page Facebook de l'émission Foule Continentale

L'équipe
Contact
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.