L'échelon local est-il le meilleur pour s'engager en politique? Réponses de Clara à Berlin, Arina à Sotchi, et à Paris, de Nelson qui milite pour Les Républicains, et Léa, élue locale qui vit dans un squat.

A Berlin, Moscou et Paris : l’enjeu des élections locales
A Berlin, Moscou et Paris : l’enjeu des élections locales © Claire Braud

Premier arrêt en Russie, qui a connu une vague de manifestations tout l'été, avant les élections locales. 

On voulu faire réagir la jeune Arina, déja entendue dans Foule Continentale la saison passée. Elle vit et travaille à Sotchi, sur un yacht. Elle vient d’enchaîner tout un été de travail. Ce jour là, elle a sa journée. C’est parce qu'elle fête ses 27 ans. 

Elle a entendu parler des manifestations mais pas de la jeune Olga Misik devenue la figure de tête des pro démocratie, mais pour elle qui elle dit pro Poutine, les arrestations de plus de 2 500 personnes en juillet et août sont justifiées. Pour manifester, il faut respecter certaines règles et si ce n'est pas le cas, c'est normal que les autorités interviennent. Pour ce qui est des élections, Arina est plutôt pessimiste. Pour elle, le changement ne viendra pas des urnes, les politiques cherchent juste le pouvoir, sans se soucier vraiment de changer les choses pour le peuple russe. 

En Allemagne, Ludovic Piedtenu, le correspondant de Radio France à Berlin nous refait vivre les élections régionales et la formidable mobilisation des jeunes autour des questions environnementales. Une mobilisation qui a payé puisque l'alliance Bündnis 90 / Die Grünen a obtenu un peu plus de 20 % des voix.  

C'est Ludovic qui nous a présenté Clara von Hirschhausen, elle a pris part aux grèves scolaires pour le climat à Berlin avant les élections.

En France, c'est en mars prochain que se dérouleront les élections municipales. 

Léa Vasa est adjointe à la maire du XXème arrondissement de Paris. On avait déjà fait sa connaissance la saison dernière dans Foule Continentale. En ce moment, elle squatte à Saint Denis dans un ancien hangar velib. Militante écolo depuis très jeune, elle a été élue à 23. Maintenant elle en a 28 et elle compte se représenter aux prochaines municipales. Claire Lejeune, qui l'accompagne, est elle aussi militante chez les Verts et s'intéresse à l'éco-féminisme. Briguer un mandat ou pas : elle hésite encore.

Et puis il y a Nelson, rencontré par le biais de "Tous élus", une association qui encourage la participation des jeunes à la vie citoyenne locale. Nelson a 18 ans, il vient d'avoir son bac et il se pose encore des questions sur son orientation professionnelle. La politique le tente, mais il a aussi d'autres envies et plein d'autres centres d'intérêts. Nelson a voté pour la première fois aux dernières élections européennes. Il a choisi et soutenu activement François-Xavier Bellamy, le candidat des Républicains qui n'est arrivé qu'en quatrième position avec 8,5% des voix. Pas le résultat espéré mais une bonne première expérience de campagne électorale. Il veut s'impliquer pour les municipales et avant cela se mobiliser auprès des militants anti PMA.

A Berlin, Moscou et Paris : l’enjeu des élections locales
A Berlin, Moscou et Paris : l’enjeu des élections locales © Radio France / Claire Braud
A Berlin, Moscou et Paris : l’enjeu des élections locales
A Berlin, Moscou et Paris : l’enjeu des élections locales © Radio France / Claire Braud
A Berlin, Moscou et Paris : l’enjeu des élections locales
A Berlin, Moscou et Paris : l’enjeu des élections locales © Radio France / Claire Braud
A Berlin, Moscou et Paris : l’enjeu des élections locales
A Berlin, Moscou et Paris : l’enjeu des élections locales © Radio France / Claire Braud
  • La programmation musicale de l'émission :

ALA.NI - "Sha la la"

BILLIE EILISH - "All the good  girls go to hell"

BARBAGALLO - "La paix"

Pour aller plus loin :

L'équipe
Contact
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.