La psychanalyse urbaine consiste à coucher une ville sur le divan, détecter ses névroses urbaines et proposer des solutions thérapeutiques. Dans cet épisode de Foule continentale, on va psychanalyser le quartier européen, pour nous demander ce que son architecture peut nous raconter du projet européen.

Bruxelles chantiers
Bruxelles chantiers © Radio France / Claire Braud

Bruxelles a longtemps été seulement provisoirement le siège des institutions européennes. Nous serons avec deux personnes qui côtoient de près le quartier  ...

Ludovic Lamant, journaliste, il a été correspondant à Bruxelles pour Mediapart, il publie aux éditions Lux : Bruxelles chantiers, une critique architecturale de l'Europe. Nous nous sommes placés avec lui au Rond Point Schumann, cœur battant de l'Europe, et croisement inhospitalier... Un quartier à l'image de ce qu'est l'Europe encore, un chantier par encore terminé, une idée jeune et inaboutie.

Avec Léone Drapeaud qui avec son collectif, a construit "Eurotopia" pour la dernière biennale de Venise. Le collectif a déjà étudié plusieurs grandes et petites villes. Mais Bruxelles et un cas intéressant parce que la ville a vécu déjà pas mal de traumatismes dans les dernières décennies notamment, des destructions de quartiers entiers pour faire place à des tours et des bureaux notamment pour l'administration européenne ou les lobbies du monde entier. Pour elle l'architecture a un rôle social et c’est son levier d’action.

Programmation musicale : 

  • Odetta Hartman – "You You"
"l'Europe, une utopie dont il faut se saisir", dit Léone Drapeaud - illustration :Claire Braud
"l'Europe, une utopie dont il faut se saisir", dit Léone Drapeaud - illustration :Claire Braud © Radio France
L'équipe
Suivre l'émission
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.