Le taux d'abstention chez les jeunes est très élevé, alors pour leur donner une voix en ce jour d'élection européenne, voilà les portraits de 4 jeunes artistes : une cinéaste géorgienne en tournage, un réalisateur portugais qui parle clitoris, un auteur de BD romain ancien punk et un peintre flamand fan de brocantes.

FC
FC © Claire Braud / Radio France

Si c’est le jour J peut être que vous allez voter, dans une ville ou une campagne, près de la mer ou au creux des montagnes, dans les Carpates peut être. Ou alors vous allez à un barbecue, vous n’avez pas le temps, pas l’envie de voter, vous vous y êtes pris trop tard pour la procuration ...

En ce moment se tient à Paris à la Fondation Cartier, une exposition intitulée Jeunes artistes en Europe, la métamorphose. On en entendra certains dans cette émission. La cohérence, ce qui rassemble ces témoignages de partout, c’est que chacun a souhaité aborder une préoccupation des 25-35 ans, qu’il ou elle porte dans son travail, pour l’avenir de ce continent. Ce qui me semblait intéressant c’est que comme à priori, les jeunes ne seront pas entendus, puisqu’ils n’iront pas voter. peut-être que vous qui nous écoutez en ce jour de vote, vous irez voter avec leurs inquiétudes en tête. 

On entendra Kasper Bosmans, peintre belge, Gabriel Abrantes, cinéaste portugais, Elena Mikaberidze, cinéaste géorgienne, et Zerocalcare, qui a été punk à Rome et écrit aujourd'hui des BDs qui explorent ce qu’est devenue sa génération de trentenaires, biberonnée à Dragon Ball Z.

Au-delà des décombres et Kobane Calling, les derniers ouvrages de Zerocalcare sont publiés aux éditions Cambourakis.

FC
FC / Claire Braud / Radio France
FC
FC / Claire Braud / Radio France
FC
FC / Claire Braud / Radio France
FC
FC / Claire Braud / Radio France

Programmation musicale : DANGER MOUSE, Karen O Ministry

L'équipe
Contact
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.