Après des études de journalisme en France, Hamza Mohamed Ahmed est retourné vivre à Djibouti. Il raconte son confinement dans un appartement de deux chambres, sa relation privilégiée avec sa mère et les brèves rencontres avec sa petite amie.

A Djibouti : Hamza
A Djibouti : Hamza © Radio France / Claire Braud

Depuis le début du confinement, des jeunes du monde entier racontent ce qu'ils observent et ressentent, dans le Journal collectif sonore et transnational par temps de corona, un dérivé de Foule Continentale en temps de pandémie.

A Djibouti, Hamza est confiné en famille. Il partage sa chambre avec sa mère et sa cousine. Hamza est rentré au pays après des études de journalisme à Lille, il aimerait aider davantage à la maison mais sa mère refuse de le laisser cuisiner car dans la tradition locale, c'est une tâche dévolue aux femmes. 

Tous les jours après le repas, la mère d'Hamza rend hommage à tous ceux qui ont été emportés par le virus, et elle prie pour que la France - où son fils a fait ses études - soit épargnée.

Hamza retrouve pour quelques instants sa petite amie, en passant les multiples checkpoints en ville. Il prend bien soin de respecter une distance de sécurité et porte gants et masque.

>> Retrouvez les témoignages de confinés du monde entier sur la page Soundcloud du journal intime collectif de Foule Continentale.

Programmation musicale
L'équipe
Contact
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.