On retrouve Hamza au checkpoint de police qu'il doit passer pour aller rejoindre sa petite amie. Il raconte qu'à Djibouti, toute la population, sa mère comprise, n'est pas convaincue de la nécessité du confinement.

A Djibouti : Hamza
A Djibouti : Hamza © Radio France / Claire Braud

Depuis le début du confinement, des jeunes du monde entier racontent ce qu'ils observent et ressentent, dans le Journal collectif sonore et transnational par temps de corona, un dérivé de Foule Continentale en temps de pandémie.

A Djibouti, Hamza retrouve sa petite amie pour quelques minutes d'échange. Là bas le nombre de contaminés a explosé. La mère d'Hamza n'est pas convaincue de la nécessité de rester à la maison pour circonscrire l'épidémie. Elle sort très régulièrement pour discuter avec les voisins et explique que lorsque son "heure viendra", corona ou non, elle partira.  

Hamza a entamé son premier jour de Ramadan confiné. Il décrit le menu de son repas, à la nuit tombée.

>> Retrouvez les témoignages de confinés du monde entier sur la page Soundcloud du journal intime collectif de Foule Continentale.

Programmation musicale
L'équipe
Contact
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.