Pour avoir pacifiquement mis fin à la politique d'apartheid et entamé des négociations politiques, Nelson Mandela et Frederik de Klerk reçoivent conjointement le Prix Nobel de la paix en 1993.

Nelson Mandela et Frederik de Klerk reçoivent le prix Nobel
Nelson Mandela et Frederik de Klerk reçoivent le prix Nobel © Getty

Mandela est donc libéré en 1990. Après une transition difficile, Frederik Klerk et lui évitent une guerre civile entre les partisans de l'apartheid, ceux de l'ANC et ceux de l'Inkhata à dominante zoulou.

Nelson Mandela devient le premier président noir d'Afrique du Sud en 1994. Il mène une politique de réconciliation nationale entre Noirs et Blancs ; il lutte contre les inégalités économiques, mais néglige le combat contre le sida, en pleine expansion en Afrique du Sud.

En 1999 après un unique mandat, il se retire de la vie politique active, il  laisse la place à Thabo Mbeki, mais il continue de soutenir publiquement le Congrès national africain tout en condamnant ses dérives.

Durant l’été 2017, Christophe Barreyre produit et anime une émission sur Les grands discours politiques du XXe siècle. 

Celui que prononce Nelson Mandela en 1994 est double. C’est à la fois celui qui scelle sa victoire sur des années d’injustice et qui ouvre un nouveau destin pour le peuple sud-africain.

Never, never and never again shall it be that this beautiful land will again experience the oppression of one by another.

Le 6 août 2017 Christophe Barreyre reçoit Frédéric Fritscher, ancien correspondant du monde en Afrique du Sud.

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.