Ce soir on entre dans le vif du sujet : l'amour, l'érotisme et le sexe. A l’ère #MeToo il est intéressant de savoir comment c’était avant.

De l'olisbos à la poupée gonflable
De l'olisbos à la poupée gonflable © Getty

C’est avec Patrice Gélinet et l’historienne Fabienne Casta Rosaz, auteur D’une histoire du flirt chez Grasset que l’on va dérouler l’histoire de la sexualité de l’antiquité à la renaissance on est le 14 janvier 2008 dans 2000 ans d’histoire.   

Dans l'antiquité gréco-latine, on autorise ce que l'on réprouve aujourd'hui, c'est à dire la pédérastie et on stigmatique ce qu'on autorise aujourd'hui, c'est à dire l'homosexualité librement consentie entre adulte.

Et maintenant on va passer aux choses sérieuses et plus crues. Vous allez entendre  un très grand moment de radio. Dans l’équipe de reporters  de Daniel Mermet il y en avait une, l’excellente Anne Riou qui était la spécialiste des sujets incongrus. Pour le Là-Bas si j’y suis du 30 janvier 1996, Anne Riou s’était rendu à Saint Denis dans l’atelier de l’entreprise Ludix, fabricant français de poupées gonflables.

A vos gonfleurs !!

Vu que j'mets du talc sur les poupées, quand je caresse ma femme j'ai l'impression de travailler, des fois

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.