Albert Camus disparaissait il y a 60 ans le 4 janvier 1960 dans un accident de voiture à 47 ans. Écrivain, philosophe, romancier, dramaturge, essayiste, nouvelliste français et journaliste militant engagé dans la Résistance française et, proche des courants libertaires dans les combats moraux de l'après-guerre.

Albert Camus et ses enfants (1957)
Albert Camus et ses enfants (1957) © Getty

On remonte dix ans en arrière le 4 janvier 2010 France Inter faisait une journée spéciale Camus au moment des 50 ans de sa disparition.

Dans 2000 ans d’histoire Patrice Gelinet reçevait Yves Guerin l’auteur du dictionnaire Camus chez Robert Laffont. Il retrace la vie et l’œuvre de l’écrivain philosophe.

Il est de l'autre côté de la magie de la Méditerranée, dans ce double ailleurs qu'est pour lui l'Algérie coloniale et le milieu populaire de quartier de Belcourt, où il a vécu son enfance.

Camus par sa fille

Autre commémoration d’anniversaire, cette fois celle du centenaire de la naissance d’Albert  Camus, le 24 avril 2013 François Busnel recevait la fille d’Albert Camus dans Le Grand Entretien. Cette femme discrète mais très attachée à son père revient sur son travail philosophique et littéraire mais elle nous fait aussi découvrir un intellectuel qui était un papa très sensible. 

Il m' a donné plein de livres, notamment Les trois mousquetaires qui m'ont sauvé la vie. Il y en a qui prennent du Prozac. Moi, je prends du Dumas. 

On découvre également les liens qu’entretenait Camus avec l’ensemble de sa famille et notamment avec sa mère.

Catherine Camus et le livre qu'elle a consacré à son père
Catherine Camus et le livre qu'elle a consacré à son père © Radio France / Anne Audigier

Aller loin

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.