L’enseigne étiquetée en 1976 « supermarché pour sportifs du dimanche » est devenue une machine à innover.

Tente ouverte sur un matin alpin
Tente ouverte sur un matin alpin © Getty / KieselUndStein

Vous qui êtes un sportif accompli, quel est votre rêve en terme de matériel ou d’équipement ? L’invention que vous attendez depuis des années et qui améliorerait votre pratique ?

Que diriez-vous à présent d’un matelas de camping qui se gonfle en deux minutes et se plie en cinq, d’une tente qui vous protège des rayons du soleil sans vous cuire en dessous pour autant ou d’une combinaison de ski dans laquelle vous avez chaud sans être engoncé ?

Autant d’idées astucieuses parfois protégées par un brevet , parfois pas mais proposées à un prix abordable. Des innovations proposées par Decathlon. Car l’ enseigne étiquetée en 1976 « supermarché pour sportifs du dimanche » est devenue une machine à innover.

Visite du centre de rechercher de Villeneuve d'Asq où on transforme les idées en produits

En quelques chiffres, cette entreprise présente dans 70 sports, c’est 40 brevets par an, 800 personnes impliquées dans la recherche , quatre centres de recherche au plus près de la pratique pour certains, La montagne en Haute- Savoie / les sports nautiques à Hendaye, et quatre plateformes de recherche.

Les idées nouvelles lui viennent en observant les pratiquants sur le terrain mais aussi des consommateurs eux-même. Un commentaire, une suggestion et c’est peut-être un best-seller à la clé. Comme cette trottinette à deux places, suggérée par un anonyme. Grâce à une mini planche surélevée, l’enfant est sur la trottinette de l’adulte mais à bonne hauteur et peut se tenir au guidon.

Une astuce, ce n’est pas de la grande technicité.

L’entreprise laisse ça aux autres. Mais en raison du volume de vente et de ses trouvailles, elle a trouvé les moyens d’avoir souvent une longueur d’avance. D'autant que pour limiter le prix de vente, elle s’évertue à standardiser ses produits à l’échelle planétaire. Polonais , Chinois ou Français : nous n’avons pas la même morphologie . Et pourtant nous aurons droit aux mêmes lunettes de piscine réglables au millimètre près ! Pareil pour les soutien-gorges de sport !

Sur les 200 idées accompagnées chaque année, une poignée seulement passe la rampe des tests. Et pour celles qui sont retenues, en 18 mois - maximum deux ans - l’affaire est bouclée. De l’idée au rayon.

Seront intervenus, des chercheurs et ingénieurs de recherche, des spécialistes des composants, des ingénieurs produits finis , des designers… parfois des universités partenaires. Sans oublier les volontaires pour aller en conditions réelles camper, plonger, grimper, transpirer, sauter… Au bout du processus, cette tente dont je parlais à base de textile inspiré des glaciaires… noir pour filtrer la lumière mais la réfléchissant suffisamment pour éviter de cuire sous la toile.

Ou ces chaussures de tennis pour enfant . Objectif de départ : éviter les blessures fréquentes au talon chez les joueurs de tennis junior. Cela est dû à une sur sollicitation du squelette en croissance, alors que chez les adultes, les blessures sont souvent brutales type entorse . Après analyse, les équipes ont compris que miniaturiser des chaussures d’adulte était une mauvaise idée. Ils ont su compenser les faiblesses du cartilage, par une semelle d’épaisseur variable suivant la morphologie du pied.

Comment les innovations sont-elles déclarées bonnes pour la vente ?

Après validation au « sports lab » là où se trouvent quatre laboratoires : morphologie, sciences du mouvement, confort thermique et perception/cognition. Scanners, capteurs de mouvement , mannequin thermique qui transpire sous les aisselles artificiellement , chambres thermiques pour tester de -40 à + 40° polaires, bonnets, gants, vestes de montagne, duvet…. Decathlon en possède 4 dont une où on peut grimper à vélo par temps de canicule !

Et si on leur proposait de créer une raquette 2 en 1 : tennis ET badmington ?

Ou la chaussure à semelles échangeables pour le tennis, le squah et le running ?

Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.