Look femme fatale ou regard Michèle Morgan, bouche pulpeuse bleue ou fard irisé à paillettes, c'est le moment de tenter l'extravagance pour ce 31 décembre.

Comment se maquiller pour le réveillon du 31 ? Demain, plutôt que d'essayer en magasin ou de passer 30 minutes devant le miroir, vous sortirez votre smartphone pour entrer dans le monde de la beauté connectée.
Comment se maquiller pour le réveillon du 31 ? Demain, plutôt que d'essayer en magasin ou de passer 30 minutes devant le miroir, vous sortirez votre smartphone pour entrer dans le monde de la beauté connectée. © Getty / Henrik Sorensen

En cosmétique, les nouveautés sont légion. Les vraies ruptures moins. Demain, on nous annonce le vernis à ongles thermo-chimique, qui change de couleur en fonction de la température; le rouge à lèvres qui porte votre parfum et les crèmes anti-pollution.

La recherche sur le microbiote du derme, un organe unique à chaque individu est en train de démarrer. La découverte des bactéries de la peau, de leur rôle dans l'équilibre de la peau et la protection tout au long de la vie débouchera sur de nouveaux produits à l'avenir.

Mais, l'un des moteurs de l'innovation, ce sont les consommateurs. Plus sensibilisés aux ingrédients délétères comme les conservateurs, les CMR cancérogènes, mutagènes et reprotoxiques, les additifs douteux, ils attendent des fabricants qu'ils trouvent des substituts. Depuis la fin des tests sur animaux pour les cosmétiques en 2013, la tendance est aux composés connotés "nature" voire carrément bio.

Les parabènes pourraient demain être bannis par la réglementation... Ces conservateurs sont encore présents dans 80% des shampoings, des crèmes hydratantes, des mousses à raser. Problème : par quoi les remplace t-on car le consommateur est sale ! A force de mettre ses doigts dans les pots de fond de teint ou les crèmes hydratantes, le produit cosmétique est plein de germes dégoûtants, bactéries et autre champignons !

Une meilleure hygiène grâce à l'emballage du futur

On mise donc sur l'emballage. Avec, pour remplacer les bouchons et couvercles actuels soit des unidoses soit des contenants avec une simple fente en guise d'ouverture. Sur le marché on trouve déjà des bouchons avec système breveté pour plus d'hygiène. On peut aussi supprimer tout simplement les conservateurs et produire des crèmes de soin "fraîches" qu'on devra stocker au réfrigérateur.

La nouvelle "make up attitude"

Au delà des ingrédients, l'innovation de demain, ce sera le geste. Plutôt que d'essayer en magasin ou de passer 30 minutes devant le miroir , vous sortirez votre smartphone pourentrer dans le monde de la beauté connectée. Aujourd'hui, les applications pour tester virtuellement telle couleur de fard à joue ou tel rouge à lèvres existent déjà. Demain, cette réalité augmentée du smartphone, reliée à la "boîte à maquillage" est envisagée. Vous entrerez votre visage dans une boîte qui scannera votre visage en 3D, analysera les paramètres de peau et en fonction de ce que vous aurez choisi, vous serez maquillé en couches successives , un peu façon imprimante 3D ! On s'approche de la palette de maquillage de Leeloo, le personnage du Cinquième élément, le film de Luc Besson.

Le futur, c'est aussi le sur-mesure. Vous allez bientôt voir arriver la "Nespresso de la cosmétique". Comprenez, une machine qui, en magasin, fabriquera VOTRE soin de jour... Parce que les types de peau sont infinies : élasticité, carnation, âge... Parce que vous voudrez parfumer le soin ou pas... Unique ! Juste pour vous... Parce que comme le dit une célèbre marque, "vous le valez bien" !

L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.