Aujourd'hui Anthony, direction les Philippines pour quelques centaines de femmes qui manifestaient hier les seins nus ?

Je sens tout à coup que tout le monde est attentif... Allez savoir pourquoi ? Pourtant la manifestation d'hier n'avait rien à voir avec celles des Femen en France ou en Ukraine. Il s'agissait pour ces femmes rassemblées à Manille de promouvoir l'allaitement maternel.

Autrement dit, elles ont découvert un sein en public pour aussitôt le donner à leur bébés gloutons. Mais vous allez voir qu'on peut faire de la géopolitique avec quelques centaines de femmes au sein dénudé. Quel était le message de ces Philippines ?

D'une part, elles voulaient briser un tabou : montrer un sein en public n'a rien d'immoral quand il s'agit d'allaiter. Mais le message était aussi à destination du monde. Et il disait ce message : aux Philippines, pays catholique, et nulle part ailleurs dans la région.

Relance : qu'est ce que vous voulez dire par là ?

Il suffit d'ouvrir une carte : les Philippines sont entourés par la Malaisie et l'Indonésie. Deux pays où l'Islam est largement majoritaire. Ca fait près de 280M de Musulmans indonésiens et malais contre 100M de catholiques philippins.

L'idée derrière cette manif aux seins nus est donc de faire la différence. Parce qu'en Malaisie mais surtout en Indonésie, c'est inenvisageable. En 2013, à Djakarta, il y avait même eu des manifestations contre le concours de Miss Monde et ses maillots de bains.

De plus, derrière cette simple manifestation, il y aussi un message des autorités qui ont laissé faire. Et le message est le suivant : pays occidentaux, ne cherchez pas ailleurs en Asie un pays qui vous ressemble plus que les Philippines.

Les Philippines ont fait beaucoup d'efforts en ce sens : par exemple la peine de mort. Elle existe toujours en Malaisie et en Indonésie, le cas de Serge Atlaoui nous l'a rappelé, mais aussi au Vietnam et en Chine, autres voisins. Elle a été abolie aux Philippines.

Enfin, il y a bien sûr la démocratie. Les Philippines ont des élections libres devient le renversement en 1986 du dictateur Marcos, ce qui marque la différence avec la Chine et le Vietnam, moins avec l'Indonésie et la Malaisie qui ont aussi des élections régulières.

Relance : bref, le message c'est : on vous ressemble, venez investir chez nous plutôt que chez nos voisins dictateurs ou musulmans...

C'est un peu ça, mais ce n'est qu'une question d'argent. C'est aussi une question stratégique pour les Philippines. Parce que le message s'adresse surtout à l'allié traditionnel du pays, à savoir les Etats-Unis.

Vous avez remarqué qu'il y a des problèmes dans la région : Pékin passe son temps à revendiquer des îles et des îlots en mer de Chine du Sud. Or un certain nombre de ces rochers sont aussi revendiqués, vous l'avez compris, par les Philippines.

Tout doit donc être fait pour entretenir l'image d'ouverture d'esprit et de démocratie histoire de bien ancrer dans l'esprit des Américains que le seul pays de la région qui est un allié fidèle et qui partage les valeurs occidentales, ce sont les Philippines.

Et voilà comment à partir de quelques centaines de femmes qui manifestaient hier à Manille le sein nu pour promouvoir l'allaitement maternel, on en arrive à parler de l'Indonésie, de la Malaisie, de la Chine, du Vietnam et même des Etats-Unis...

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.