L’Egypte a laissé entrevoir, hier, un « retour prochain » de son ambassadeur en Israël. C’est un nouveau signe de détente au Proche Orient, mais ce n’est ni le seul ni le plus important.

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.