Même sincères, les promesses électorales sont difficiles à tenir. Elles le sont, dans le domaine économique car une conjoncture a vite fait de se retourner. Elles le sont encore plus pour ce qui est de la diplomatie car rien de ce qui définit une politique étrangère ne tient au temps d'un mandat, ni la géographie, ni les intérêts nationaux, ni le tissu des alliances, ni les zones d’influence tracées par l’histoire.

L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.