L’Arabie saoudite, le Qatar et la Turquie sont aujourd’hui très montrés du doigt. Beaucoup, partout, les accusent de soutenir les djihadistes de l’Etat islamique et d’être, par-là, indirectement responsables du terrorisme qui vient de frapper la France mais qu’en est-il exactement ?

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.