Aujourd'hui Anthony Bellanger, vous nous parlez durétablissement des relations diplomatiques entre les Etats-Unis et Cuba...

Il faut dire que c'est assez émouvant : voir le drapeau cubain hissé dans le ciel de Washington après un demi-siècle de guerre froide entre ces deux pays très très voisin : un bras de mer et quelques dizaines de kms séparent la Floride de Cuba. Or il se trouve que ces deux pays partagent plus qu'une proximité géographique. Par exemple, les Etats-Unis sont connus pour leur énorme population carcérale. Plus de deux millions de prisonniers. Eh bien, Cuba aussi est l'un des pays au monde où l'on enferme le plus.

Les USA sont au second rang mondial et Cuba au 6e. La France est 145e. Les Etats-Unis ont aussi la peine de mort en commun avec Cuba où la dernière exécution a eu lieu en 2003. C'est d'ailleurs une singularité dans un continent sudaméricain abolitionniste.

De la même façon, on sait combien les dépenses d'armement sont importantes aux Etats-Unis. Ce sont de loin les premières au monde. Eh bien, en proportion Cuba dépense autant que son voisin américain : 3,5% de sa richesse nationale. Enfin, on a beaucoup écrit sur la puissance du lobby militaro-industriel étasunien. Là franchement : avantage Cuba. L'armée cubaine contrôle ouvertement l'essentiel de l'économie cubaine dont le tourisme, c'est-à-dire les rentrées en dollars US.

Mais enfin Cuba, c'est aussi les médecins, les écoles, la Révolution...

Vous avez raison, soyons juste. D'autant que Cuba est loin d'être le seul régime où les militaires accaparent tout ou partie du tiroir caisse : c'est le cas aussi de l'Algérie, de l'Egypte, du Pakistan et j'en passe des pires.

C'est vrai par exemple que Cuba a un taux d'alphabétisation et de scolarisation de 99%. Comme les Etats-Unis d'ailleurs – et la France. C'est vrai aussi que l'espérance de vie d'un Cubain ou d'une Cubaine est de 79 ans en moyenne. Comme les États-Unis.

Non, la vraie différence c'est le nombre de médecins. Tout le monde le sait : Cuba forme tous les ans un nombre record de médecins : autant qu'en France pour une population 6 fois moins nombreuse.

Résultat il y a à Cuba près de sept médecins pour 1 000 habitants, c'est deux fois et demi plus qu'aux Etats-Unis ou deux fois plus qu'en France. Mais c'est aussi deux fois plus qu'au Danemark qui a pourtant la population la mieux soignée de la planète !

La question est donc : à quoi servent tous ces médecins ? Ils servent de produits d'exportation. Cuba exporte ses médecins du Vénézuela à l'Afrique, et les Cubains choisissent, entre autre, d'étudier la médecine pour pouvoir voyager plus facilement.

Reste un point noir : la liberté de la presse...

La comparaison avec les Etats-Unis devient cruelle. Il y a aux Etats-Unis plus de 1 400 journaux contre trois quotidiens nationaux à Cuba : le légendaire Granma , qui ne rate jamais une occasion de mettre un frère Castro en Une, Trabajadores et Juventud Rebelde.

Mais après tout, pourquoi 1 400 journaux quand il n'y a qu'une vérité ? La vérité ! Eh puis, les jours qui viennent les quelques quotidiens cubains seront, pour une fois, plus amusants à lire puisque les articles sur les Etats-Unis ne vont pas manquer.

Le régime aurait d'ailleurs mauvaise grâce de ne pas s'en réjouir puisque, si vous avez bien suivi, ce sont avant tout les militaires, qui contrôlent le tourisme, la construction, l'import-export, qui vont bénéficier grassement de l'ouverture vers les Etats-Unis.

Un exemple ? Le jour où l'embargo – stupide, il faut le dire - des Etats-Unis sera levé, les Américains pourront enfin se jeter sur les cigares cubains. Et qui croyez-vous qui encaissera ? L'armée cubaine qui contrôle la production et la distribution. Des dollars qui ne partiront pas en fumée pour tout le monde... Croyez-moi !

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.