Je sens que j'ai déjà retenu l'attention de tous les complotistes de France et de Navarre...

Ce matin, une seule question : Obama osera-t-il publier le rapport secret du 11 septembre 2001 ? Je sens que j'ai déjà retenu l'attention de tous les complotistes de France et de Navarre. Il faut dire qu'il y a de quoi : ce fameux rapport secret de vingt-huit pages fait fantasmer toute la blogosphère depuis une quinzaine d'années.Il a été écrit par la Commission d'enquête parlementaire sur le 11 septembre et l'on sait qu'il est entièrement consacré aux liens qu'entretenaient l'Arabie saoudite officielle et officieuse avec les terroristes, dont je rappelle que quinze d'entre eux étaient Saoudiens. Et pour enflamer encore les fantasmes, il est gardé, ce rapport, dans une chambre forte dans les sous-sols du Pentagone. Tout le monde a essayé de les lire, ces 28 pages et personne n'y est jamais parvenu au point qu'un site leur est dédié : 28pages.org ! Or il semble que Barack Obama ait décidé d'en publier au moins une partie. C'est ce qu'on a appris hier même si la décision finale ne sera prise qu'en juin prochain. Mais le simple fait d'évoquer la publication du rapport fait frémir les Saoudiens, qui ont même menacé les Etats-Unis de représailles...Pour être tout à fait juste, l'Arabie saoudite n'a pas que ce rapport en tête. Elle en veut aussi aux Etats-Unis pour une loi qui pourrait bientôt être votée par le Congrès et qui autoriserait les victimes du 11 septembre à poursuivre des gouvernements étrangers. Personne n'est dupe : c'est évidemment la monarchie saoudienne qui est visée. Si l'on ajoute cela l'accord avec l'Iran, on obtient un joli cocktail explosif. En conséquence, les autorités saoudiennes ont fait savoir qu'elles avaient quelques moyens de rétorsion. D'une part, elles peuvent continuer de peser à la baisse sur les prix du baril et ruiner un peu plus les producteurs de pétrole et de gaz de schiste étasuniens et d'autre part, Ryad pourrait revendre ses centaines de milliards de dollars en bons du Trésor américain.Mais en menaçant comme ça les Etats-Unis, l'Arabie saoudite alimente un peu plus les fantasmes...Et c'est d'autant plus stupide que l'on sait déjà ce que contiennent ces fameuses 28 pages de rapport. Elles contiennent toute la veulerie des dirigeants du régime saoudiens, qui ont toujours préféré payer plutôt que de mettre la main à la pâte. Je m'explique. Les Saoudiens, c'est le guichet à milliards du Moyen-Orient. Ils défendent leurs intérêts, éteignent les polémiques, achètent la paix sociale à coup de pétrodollars et ce depuis toujours. Un seul exemple : les réfugiés syriens et irakiens.On pourrait se dire que la destination idéale pour ces millions de musulmans sunnites est la riche et puissante Arabie saoudite, qui est tout de même plus près que l'Allemagne. Eh bien pour être sûr que cela n'arrive pas, les Saoudiens paient. Très cher même. Le problème, c'est que parfois, cette politique du tiroir caisse qui leur permet de ne jamais avoir les mains sales leur revient au visage. C'est exactement ce qu'il se passe avec le 11 septembre et c'est pour cette raison qu'ils sont fous de rage. Il semble même qu'ils aient proposé 10 millions de dollars à l'ancien maire de New York, Rudy Giuliani, pour défendre leurs intérêts. Chèque évidemment aussitôt déchiré. Je vous le disais, quand Saoudiens pas contents, eux toujours faire comme ça : en signant des chèques.

L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.