Gérémy Crédeville a regardé les 3 saisons de la série documentaire "Formula 1 : pilotes de leur destin" sur Netflix alors qu'il n'aime pas du tout ce sport...

Leïla Kaddour Boudadi ? Morgane Cadignan ? Nagui ? Daniel Morin ? Michel Boujenah ? Et voilà, je viens de faire l’appel du 18 juin.

Grâce à ça dans 50 ans moi aussi j’aurai peut-être des avenues et des porte-avions à mon nom.

Si ça se trouve, le Général de Gaulle il habitait Rue du Maréchal Leclercq, du coup la rue du Général de Gaulle c’était pas la rue du Général de Gaulle. Et dites donc, on en apprend dans cette émission.

Hein Daniel ? Tiens en parlant de vieille chose, j’ai enfin vu le documentaire Netflix : "Formula 1 : pilotes de leur destin".

"Formula 1: pilotes de leur destin", titre le plus chelou du monde. Après "Taratata".

1 phrase, 3 langues. Ça n’existe que dans deux cas :« Formula 1 : pilotes de leur destin » et « One two three, viva l’Algérie ».

C’est une série documentaire en 3 saisons qui parle donc de formule 1. For-mule 1 la voiture qui va vite hein, pas l’hôtel pas cher.

Tu fais pas 3 saisons Netflix sur des chambres où il y a plus de lits que de m2 dans la piaule.

C’est fou ! T’as quand même plus de place pour dormir dans une formule 1 que dans un formule 1 ! Non mais oh ! Fou fou quand même ! J’ai mes combats.

Bon après, dans une formule 1, t’as pas le petit dej…

J’ai maté les 3 saisons de Formula 1 alors que j’aime pas du tout ce sport. Tu me diras, j’ai regardé aussi "The Queen’s Gambit" alors que j’aime pas du tout les gambas.

Vous n’aimez pas cette blague ? Vous voulez que je refasse l’appel ?

Formula 1 j’ai tellement aimé que je l’ai regardée en vitesse 1,5 pour la finir plus rapidement. Du coup les mecs conduisent vachement vite.

Par contre pour les changements de pneu je remets la vitesse normale. Ah ben sinon tu vois rien.

La suite à écouter et à retrouver en vidéo !

Thèmes associés