Il y a 15 ans, le 1er mai 2002, 1,3 million de personnes manifestaient à Paris et dans toute la France contre Jean-Marie Le Pen.

Défilé du 1er mai 2016
Défilé du 1er mai 2016 © AFP / Cyril Abad / Hans Lucas

Le candidat du Front National venait de se qualifier pour le second tour de l'élection présidentielle et dans les cortèges les syndicats faisaient bloc. Cette année, la présence de Marine Le Pen au second tour n'a pas surpris, le choc n'a pas eu lieu. Le mot d'ordre diffère selon les syndicats.

Force Ouvrière ne donne pas de consigne de vote. Les dirigeants CGT appellent à faire barrage au FN et surtout à manifester contre les reculs sociaux. Chez les militants, le ras-le-bol se fait sentir.

Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.