Unreportage de Philippe Randé

un syndicat alerte sur la mauvaise qualité de l'air dans le métro
un syndicat alerte sur la mauvaise qualité de l'air dans le métro © reuters

Peut-être une révolution dans le métro parisien. Car "la propreté à la RATP, c'est ma priorité pour les 18 mois à venir " a expliqué Pierre Mongin, le PDG de l'entreprise.

A partir d'aujourd'hui, la RATP va donc appliquer son nouveau contrat de nettoyage, avec 5 prestataires au lieu de 4 précédemment, et un objectif : améliorer la propreté des 366 stations et de près d’un millier de trains.

Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.