Pas seulement à cause de la canicule : les services hospitaliers manquent cruellement de moyens et de personnels.

L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.