C'est le tout premier assistant virtuel à domicile à sortir en France : le Google Home, une enceinte connectée que vous pouvez contrôler simplement en lui parlant.

Google Home veut vous faire abandonner les télécommandes au profit de votre voix
Google Home veut vous faire abandonner les télécommandes au profit de votre voix © Radio France / Olivier Bénis

Une sorte de majordome qui peut vous permettre de contrôler à la voix votre musique, vos séries télé, l'éclairage de votre appartement ou votre thermostat, mais aussi de vous instruire ou d'organiser vos journées. Un gadget très amusant à utiliser, mais qui pourrait bien être aussi un peu intrusif...

► ALLER PLUS LOIN | Avec Google Home, Google s'invite littéralement dans votre foyer

Difficile de ne pas penser à Jarvis, le majordome virtuel de Tony Stark (alias Iron Man) quand on essaie pour la première fois Google Home. Comme Jarvis, la petite enceinte connectée (en forme d'oeuf un peu allongé) va vous permettre d'exécuter différentes tâches uniquement en discutant avec une intelligence artificielle. Contrairement à Jarvis, l'Assistant Google ne pourra pas vous aider à devenir un super-héros, mais elle peut répondre à vos interrogations les plus pointues, vous permettre de contrôler votre télé, d'écouter votre musique, de vérifier votre agenda...

Google Home ne propose en fait rien que vous ne puissiez déjà faire avec un ordinateur, votre smartphone ou une télécommande. Il vise juste à simplifier la manière dont vous le faites, en vous proposant de n'utiliser que votre voix. Mais ce système, qui nécessite de transcrire vos demandes (en les transformant en recherches personnalisées sur Google) pose aussi des questions sur le respect de la vie privée. Google assure avoir pensé à des garde-fous, mais sont-ils suffisants ?

Explications dans notre Grand Angle du jour, à réécouter en haut de cette page.

L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.