Dans une campagne où l'on parle plus des hommes politiques que de leurs idées, le centre Primo Levi remet la question de l'accueil des réfugiés dans le débat public.

Paris , France 14 Mars 2017. Centre de premier accueil pour migrants de Paris nord situé porte de La Chapelle.
Paris , France 14 Mars 2017. Centre de premier accueil pour migrants de Paris nord situé porte de La Chapelle. © Maxppp / Nicolas Kovarik/IP3

L'équipe de ce centre de soins Parisien pour les personnes qui ont fuit leur pays, a lancé samedi premier avril, une campagnesur les réseaux sociaux intitulée #poisondavril2017.

Chaque jour, un message est publié pour tenter de convaincre que l'accueil des réfugiés a des effets positifs.

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.