La polémique sur l'appellation « les Républicains » continue, cette fois, au Parlement.

Après un passage devant la justice et un autre devant les militants UMP le week-end dernier.

À l'Assemblée Nationale, depuis hier, les élus «ex-UMP» appartiennent désormais au groupe «Les Républicains». Mais dans la pratique, le parti de Nicolas Sarkozy a bien du mal à installer son nouveau nom.

Les nouvelles "Les Républicains" sont déjà prêtes
Les nouvelles "Les Républicains" sont déjà prêtes © MaxPPP/Le Républicain Lorrain/Julio Pélaez
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.