A Tunis, une association s'est emparée de ce concept danois pour le faire vivre en Tunisie.

Un homme comme livre. Les bibliothèques humaines : un concept danois importé en Tunisie.
Un homme comme livre. Les bibliothèques humaines : un concept danois importé en Tunisie. © Getty / John Seaton Callahan

Des rencontres résumées en un slogan : "Ne jugez pas un livre à sa couverture".

L'homosexualité est-elle réversible ? La question aurait de quoi déstabiliser une personne non préparée à une rencontre comme celle-ci. Mais pour éviter de mettre en difficulté les livres, c'est à dire les témoins, chacun d'entre eux a été encadré et a participé à des simulations d'entretien avant le jour J.

Mahmoud, gardien de parking, a le sentiment que son témoignage a permis de changer le regard des gens sur lui :

Votre regard sur moi a changé, maintenant vous voyez que je suis quelqu'un de cultivé. Désormais, si vous me croisez dans la rue vous aurez de la considération pour moi, et c'est ça qui me rend heureux : que les gens que je croise ne me méprisent pas.

L'association a déjà réalisé deux séries de rencontres dans le cadre des bibliothèques humaines. Une troisième est prévue à l'automne, et l'art rue souhaite diffuser le concept dans d'autres régions.

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.