La canicule a illustré le phénomène : les touristes sont de plus en plus nombreux à mettre le cap au Nord. Dans les Hauts-de-France, les nuitées touristiques ont augmenté de 5 % l'an passé par rapport à 2017. Reportage au Touquet, où la saison s'annonce encore bonne.

La plage du Touquet, dans le Pas-de-Calais
La plage du Touquet, dans le Pas-de-Calais © Radio France / Rémi Brancato

Ils fuient les chaleurs excessives et ils sont de plus en plus nombreux. La semaine dernière, le camping Stoneham du Touquet, dans le Pas-de-Calais a du refuser des touristes en caravane ou camping-car, faute de place. "Avec la canicule on n'a pas pu contenter tout le monde" regrette Claude Gosselin, le gérant. La mairie, propriétaire, envisage d'agrandir l'espace caravaning, car la demande est de plus en plus forte, surtout pour les courts séjours.

Avec 23°C et une petite brise régulière, le Touquet-Paris-Plage fait office de refuge, en ces temps de réchauffement climatique. "Fini la canicule, on est heureux, c'est comme l'été en Finlande : une vingtaine de degrés, comme au bord de la mer Baltique" s'enthousiasme Taro, touriste finlandaise, venue en camping-car. 

Une fréquentation touristique en hausse depuis 3-4 ans

Toute la ville en profite, avec 60 % d'occupation des lits d'hôtel l'an passé la fréquentation touristique est en hausse. La mairie envisage de recruter cette semaine une dizaine de saisonniers en plus pour faire face à une affluence qui s'annonce encore en augmentation. "On a les tennis, le centre équestre et les bases nautiques : remettre des personnels ne fera pas de mal pour soulager les équipes en place" explique  François Warmet en charge des équipements.

Le front de mer au Touquet
Le front de mer au Touquet © Radio France / Rémi Brancato

La ruée des touristes vers le Nord de la France se mesure depuis quelques années. Dans les Hauts de France, selon le comité régional de tourisme, les nuitées touristiques ont augmenté de 5 % l'an passé par rapport à 2017. La clientèle internationale est particulièrement attirée par la région.

L'équipe
Contact
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.