La prostitution est-elle un métier comme un autre ? Pas en France. Il y a quelques semaines, le Conseil constitutionnel a validé la pénalisation des clients prévue par la loi de 2016. Certaines travailleuses du sexe n'ont pas attendu la décision pour partir à l'étranger, comme en Suisse où la prostitution est légale.

Il y a cinq ans, des "sexboxes" étaient créées à Zurich, en Suisse, pour protéger les prostituées et de lutter contre la traite d'êtres humains, dans un pays où la prostitution est légale.
Il y a cinq ans, des "sexboxes" étaient créées à Zurich, en Suisse, pour protéger les prostituées et de lutter contre la traite d'êtres humains, dans un pays où la prostitution est légale. © AFP / FABRICE COFFRINI

La loi de 2016 sur la prostitution définitivement validée par le Conseil constitutionnel. Il y a quelques semaines, les sages ont jugé que la pénalisation des clients était conforme à la Constitution. Une décision saluée par le Mouvement du nid et Osez le féminisme.

Mais pour d'autres associations, dont Médecins du Monde, la loi risque surtout de fragiliser les travailleuses du sexe. En les obligeant à exercer dans des endroits plus reculés où elles seront plus exposés aux agressions. A cause des risques, certaines prostituées ont fait le choix de partir dans des pays où la prostitution est légale. C'est le cas en Suisse. Reportage à Genève, Jérémie Lanche.

L'équipe
Contact
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.