Un reportage signé Mikael Ponge

Alors que la CGT et Force Ouvrière, rejoints par Solidaires et la FSU, veulent mobiliser aujourd'hui contre le projet de loi sur l'emploi présenté demain en Conseil des ministres, voici un exemple de ce texte qui instaure sécurisation et flexibilité ce matin avec deux fabricants de pneus : Goodyear et Dunlop, à Amiens.

cgt et fo vont manifester le 5 mars contre l'accord sur l'emploi
cgt et fo vont manifester le 5 mars contre l'accord sur l'emploi © reuters

Tous les deux appartiennent au même groupe, mais connaissent deux destins différents.

Il y a 4 ans, Dunlop a accepté la flexibilité et ainsi sauvé ses emplois. Goodyear, elle, s'y est opposée et l'usine est menacée de fermeture.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.