Un reportage signé Valérie Crova, correspondante de France Inter à Beyrouth, au Liban

Au Liban, un imam salafiste, le Cheikh Assir, a lancé un appel au Jihad syrien contre le régime de Bachar el Assad. Un appel qui n’a pas été apprécié par les rebelles, qui ne veulent pas des combattants étrangers.

Réfugiés syriens à la frontière libanaise
Réfugiés syriens à la frontière libanaise © Radio France / Danielle Messager

Mais le cheikh Assir continue d’appeler ses partisans à aller se battre sur le sol syrien car c'est aussi une façon, pour lui, de contrer son principal adversaire : le Hezbollah chiite, allié de Damas, qui a reconnu récemment avoir envoyé des combattants aux cotés de l’armée syrienne.

Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.