Il y a tout juste un an, Chaolin Zheng était agressé à Aubervilliers par trois jeunes délinquants.

Rassemblement pacifique suite au décès de Liu Shaoyo, un ressortissant Chinois de 56 ans, abattu à son domicile devant ses enfants par un agent de la Brigade Anti-Criminalité le 26 mars 2017.
Rassemblement pacifique suite au décès de Liu Shaoyo, un ressortissant Chinois de 56 ans, abattu à son domicile devant ses enfants par un agent de la Brigade Anti-Criminalité le 26 mars 2017. © AFP / Simon Guillemin / Hans Lucas

Les juges ont reconnu la circonstance raciste dans l’affaire.

La mort du couturier chinois a été l’agression de trop : entre 15 000 et 50 000 personnes ont défilé à Paris en protestation dans les semaines qui ont suivi (4 septembre 2016). Et ils avaient un mot d’ordre : "sécurité pour tous".

Martin Delacoux est allé à la rencontre de la communauté chinoise un an après les faits.

► Lire l'article Chaolin Zhang, mort il y a un an à cause des préjugés et du racisme anti-asiatique

Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.