Alors que d’ordinaire, les jeunes de la cité de la Grande Borne à Grigny dans l’Essonne passent leurs journées au pied des barres d'immeubles ou dans des cages d’escaliers, hier, ils se sont envolés à 4 000 mètres d’altitude.

Sept d’entre eux ont été invités à une séance de parachutisme organisée par le Secours populaire français, qui fête ses 70 ans cette année.

Ce saut en parachute, c'est permettre à ces jeunes de s'adonner à une pratique à laquelle ils n'auraient jamais pensé avoir accès.

Sandrine Oudin a suivi Anasse, 20 ans, qui travaille en intérim dans les cuisines d'un hôpital. Il était donc hier avec ses copains aucentre de parachutisme de Saint-Florentin-Chéu, dans l'Yonne.

Parachute
Parachute © Alexander Ryumin/ITAR-TASS Photo/Corbis
L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.