La polémique autour de l'enregistrement d'un échange, le 29 décembre dernier, entre une jeune femme et le centre d'appel du Samu de Strasbourg.

En France, les Samu récoltent les ressources hospitalières disponibles de leur région. Ils sont dotés d’un centre de réception et de régulation des appels, « CRRA » ou « Centre 15 »
En France, les Samu récoltent les ressources hospitalières disponibles de leur région. Ils sont dotés d’un centre de réception et de régulation des appels, « CRRA » ou « Centre 15 » © AFP / Robert François

Au bout du fil, les opératrices se moquent, ne la prennent pas au sérieux. Naomie Musenga, 22 ans, meurt quelques heures plus tard, après avoir enfin été prise en charge. A ce moment-là, aucune enquête n'est ouverte. Mais fin avril, rebondissement : l'enregistrement est diffusé par un média local, Hebdi. La colère grimpe sur les réseaux sociaux. Le 3 mai, les hôpitaux universitaires de Strasbourg lancent donc une enquête interne. La famille a aussi envoyé un courrier au procureur de la République. Pour avoir, enfin, des réponses.

L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.