Les sous-marins nucléaires lanceurs d'engins se féminisent. Jusqu'ici il n'y avait que des hommes dans les équipages mais il y a quatre ans le ministère de la Défense a décidé que les sous-marins seraient mixtes.

Entre l'appel aux volontaires puis leur formation, la première patrouille mixte avec quatre femmes à bord s'est déroulée cette année à bord du Vigilant. Quatre femmes, oui, on n'en est pas encore à 20 mille femmes sous les mers mais c'est un début. Deux mois de voyage à huis-clos. Reportage d'Hervé Cressard sur la base de l'île Longue.

L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.