Pourquoi doit-on attendre aussi longtemps pour un RDV chez l'ophtalmo?
Pourquoi doit-on attendre aussi longtemps pour un RDV chez l'ophtalmo? © Fotolia

Alors que se tient le congrès de la Société Française d’Ophtalmologie, France Inter vous éclaire sur les raisons des délais d’attente chez les ophtalmologistes. L'équation est en fait très simple : plus de patients et moins de médecins.

Le 122ème congrès de la Société Française d’Ophtalmologie a confirmé le constat que chaque patient a déjà fait il y a bien longtemps : la France est en mal d’ophtalmologistes, et les cahiers de rendez-vous sont surchargés. Réunis à Paris depuis ce week-end, les professionnels ont répété combien la pénurie affecte leurs cabinets, avec des délais d'attente qui vont jusqu'à un an . Depuis plusieurs années, le manque de spécialistes ne fait que s'aggraver avec le vieillissement de la population.

Dominique Haloun est ophtalmologiste en Loire-Atlantique. Elle pratique en zone périurbaine, et dans son secteur aussi, les collègues sont rares et surchargés.

"Je prends une trentaine de personnes par jour. Quand il n'y a pas urgence, je reçois les patients avec un délai de sept mois ". Dominique Haloun, ophtalmologiste.

La demande progresse à cause d'une population vieillissante dont les maladies oculaires, mieux soignées que par le passé, exigent aussi plus de rendez-vous . Mais dans le même temps, le nombre de professionnels n'a pas augmenté. Pendant des années, le nombre d'étudiants formés en ophtalmologie a même baissé . Résultat : les ophtalmos en exercice sont de plus en plus vieux.

"Actuellement, il y a 850 ophtalmologistes qui ont 65 ans et plus qui continuent à travailler. Ils ne trouvent pas de successeur. La moyenne d'âge est de 55 ans ". Thierry Bour, président du syndicat national des ophtalmologistes.

Pour remédier à cette situation, le gouvernement a récemment relevé le nombre d’étudiants formés . Il essaye également d’alléger le travail des ophtalmologistes, en délégant certaines tâches à d'autres professions : le renouvellement des lunettes aux opticiens, ou la prise en charge de certains examens oculaires par les orthoptistes.

Aujourd'hui, on estime que 20% des patients renouvellent leurs lunettes chez l'opticien et qu'un tiers des ophtalmos travaillent avec un orthoptiste.

L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.