C'est une tradition ancienne avec laquelle renoue le Musée du Quai Branly à Paris : la radiographie des œuvres.

Un procédé qui permet de ne pas endommager les objets en allant toujours plus loin dans leur découverte.

Tout avait commencé à la fin du XIXe siècle lorsque des chercheurs avaient passé des momies égyptiennes aux rayons X.

Aujourd'hui, le musée du Quai Branly utilise le scanner et un système de traitement d'images 3D qu'il est le seul à posséder.

Anatomie des chefs d'oeuvre (Quai Branly)
Anatomie des chefs d'oeuvre (Quai Branly) © Radio France / Musée du Quai Branly

Pour permettre au grand public de découvrir les étonnants résultats de ces radiographies, le musée propose à partir d'aujourd'hui l’exposition « L'anatomie des chefs d'œuvres ».

Plongée dans l’intérieur des objets avec Sophie Bécherel.

L’exposition « L’anatomie des chefs d’œuvre »

Musée du Quai Branly, à Paris

A partir d’aujourd’hui et jusqu’au 17 mai __

L'équipe

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.