La ministre de l’Education Nationale Najat Vallaud-Belkhacem annoncera aujourd’hui des expérimentations en jouant sur la carte scolaire pour élargir les secteurs de recrutement des collèges et favoriser la mixité sociale.

Car les enfants sont pour l’instant affectés dans un collège en fonction de leur lieu de résidence.

Collège Guy Flavien à Paris
Collège Guy Flavien à Paris © MaxPPP/IP3/Christophe Morin

Les parents du quartier de Bellefontaine à Toulouse, au Mirail, sont très demandeurs de cette mixité sociale. Exemple avec des parents membres de l’association « l’Ecole et Nous » implanté dans ce quartier populaire, que Stéphane Iglésis a rencontrés.

Actuellement, un collégien sur dix étudie dans un établissement sans mixité, où plus de 63 % des élèves sont des enfants très défavorisés. Pour favoriser la mixité dans les collèges, une « prime à la mixité » serait envisagée et des moyens supplémentaires seraient donnés aux établissements qui se fixeront l'objectif d'intégrer un pourcentage d'élèves défavorisés.

L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.