La capitale comptait 280 stations il y a 20 ans. A l'horizon 2020 il ne devrait plus y en avoir que 40.

Les stations service vont-elles disparaître de Paris ?
Les stations service vont-elles disparaître de Paris ? © AFP / JACK GUEZ

La ville de Paris a perdu la moitié de ses stations en 20 ans, au rythme de pratiquement une par mois. Et ce n'est pas fini estime Francis Pousse. Il est le président des propriétaires et exploitants de station service en France.

C'est inquiétant pour nos exploitants qui ne peuvent plus travailler, essentiellement à cause des réglementations qui interdisent les stations télé ou sous immeuble. Les locataires gérants, eux, sont tributaires des décisions des pétroliers qui sont eux-même sous la pression de la mairie de Paris qui même si elle n'est pas propriétaire des lieux, arrive souvent à faire fermer les stations.

Les exploitants de station service qui ont dû fermer ou qui vont fermer se heurtent souvent au refus de dialogue de la mairie de Paris. Elle n'a d'ailleurs pas donné suite à notre demande d'interview. Certains doivent donc se diversifier comme l'explique Frédéric Antézak de la Fédération nationale de l'artisanat automobile.

Les exploitants vivent désormais sur les ventes complémentaires de la boutique, du lavage, du gaz et des locations de voiture. Aujourd’hui le carburant ne fait plus vivre une station.

Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.