"Un constat accablant" ! Ce sont les mots de l'association des paralysés de France, qui sort son baromètre annuel. Le 1er janvier 2015, dans moins d'un an, tous les établissements qui reçoivent du public devront être accessibles aux handicapés. C'est la loi. Mais les associations d'handicapés dénoncent le retard pris dans les travaux. Dans les écoles, les transports en commun, les restaurants, les musées, ou encore les administrations.

L'Eglise, "maison de tous"

Egalement concernées par la loi, les églises. Il y en a 45 000 en France. "L'Eglise est la maison de tous", répétait le pape François cet automne. Au sens propre, c'est compliqué à mettre en oeuvre. Construites pour la plupart il y a des centaines d'années, parfois classées, c'est un casse-tête de rendre les églises accessibles. Casse-tête financier et technique.

"On voit bien que nos bâtiments ont largement évolué" Pascal Bureau, administrateur à l'association des paralysés de France

Cela questionne aussi sur l'avenir des édifices religieux, et de notre patrimoine en particulier. Faut-il s'accrocher aux vieilles pierres en n'y modifiant rien, ou faire vivre les bâtiments? L'Etat, l'Eglise et les communes, qui sont propriétaires de ces bâtiments, introduisent désormais des éléments modernes, dans ces églises souvent restées en l'état depuis des siècles. Ainsi à la basilique de Saint-Denis, pour accéder aux gisants des rois de France, un ascenseur, moderne, a été construit en plein milieu d'une chapelle.

Une amélioration globale de l'accessibilité : Mohammad Majera

► ► ► ALLER PLUS LOIN | Le baromètre complet

L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.